L’annonce a troublé les développeurs du monde entier qui ont vu un éditeur « traditionnel » s’immiscer dans “leur” OpenSource. On le comprend. On comprend aussi la volonté de Microsoft d’approcher des développeurs et de promouvoir une marque jusqu’à présent peu reconnue par cette communauté. La question est surtout de voir si MS voudra amener GitHub vers ses technologies ou au contraire amener ses technos vers l’OpenSource!

A ce titre, le webcast MS sur le rachat est intéressant. Il inscrit l’opération dans la stratégie MS. En effet, après avoir enterré son offre Mobile mais, dans le même temps, positionné son cloud Azure comme une alternative crédible à AWS, Satya Nadela a impulsé depuis longtemps un virage vers l’open source et la firme communique sur son souhait de créer des « plates-formes intelligentes et ouvertes ». (et ils ne sont pas les seuls !)

C’est une façon pour Microsoft de dire qu’il faut tourner la page des problématiques techniques et d’infrastructure et (enfin ?) s’intéresser au code qui tourne sur ces plates-formes… et peut-être même, un jour, aux cas d’utilisation métier, voire aux utilisateurs…

mais ça c’est pour demain…

[shareaholic app=”share_buttons” id=”22893663″ class=”m7-vc-post_share_buttons”]