Ce que cachent les voitures autonomes…

Depuis quelques temps les voitures autonomes font la une de l’actualité. Entre un accident mortel en Arizona ou les annonces quotidiennes de constructeurs, c’est l’aspect le plus visible et frappant de l’automatisation et de la robotisation de notre quotidien.

Mais au-delà des polémiques et de l’imagerie SF, l’article que nous avons choisi repositionne les véhicules connectés dans le contexte stratégique et concurrentiel des constructeurs.

Il y a bien sûr des questions de faisabilité. Le volume et la vitesse de données échangées illustrent les capacités que le Fast Data sait aujourd’hui adresser, mais entre logiciel et matériel, le constructeur, expert des investissements industriels et plans stratégiques su plusieurs années, doit maintenant composer avec des technologies et un marché qui évoluent au quotidien.

Car c’est bien le marché qui est le nerf de la guerre ici. L’industrie automobile doit faire face à une mutation incroyable de la concurrence (Tesla, Google, Asie,…), des comportements (partage plutôt que possession, expérience plutôt qu’utilisation), des technologies (électrique, hybride…).

Dans ce contexte, le véhicule autonome est le secteur où les nouveaux entrants ont réussi à positionner la guerre commerciale…

[shareaholic app=”share_buttons” id=”22893663″ class=”m7-vc-post_share_buttons”]