Valoriser et monétiser ses données…

Cela fait des années que les banques cherchent à valoriser et monétiser les données qu’elles ont à leur disposition et régulièrement certaines cèdent à la tentation ou a minima se posent la question (ex. Groupe Crédit Agricole en 2016, BBVA en 2017).

Cette fois c’est Mastercard qui semble avoir franchi le pas en signant un juteux partenariat avec Google. Il faut dire que les institutions financières sont entre le marteau et l’enclume… d’un côté, elles doivent ouvrir le plus possible l’accès aux données des clients (le réglementaire et les fintech poussent) et d’un autre elles doivent les protéger (là encore le réglementaire, mais aussi et surtout l’image de marque).

Sur fond de marchés tendus voire en décroissance, de coûts à contenir, vendre des données servant à des études de marché et de consommation voire du ciblage marketing est tentant… et le sera de plus en plus!

[shareaholic app=”share_buttons” id=”22893663″ class=”m7-vc-post_share_buttons”]